L’UE accorde au Vanuatu un délai supplémentaire de 18 mois pour réformer la CIP et éviter la suspension totale de l’exemption de visa Schengen

En novembre, le Conseil européen a déclaré qu’il mettrait à jour sa suspension partielle de l’accord de libre-échange avec le Vanuatu du programme d’exemption de visa Schengen à une suspension totale, à moins que le programme de citoyenneté par l’investissement du pays ne soit réformé d’ici le 3 février.

Prolongation du délai de suspension du programme d’exemption de visa du Vanuatu

Le Vanuatu demande une prolongation du délai pour éviter une suspension totale du programme d’exemption de visa Schengen. Le Conseil européen a accordé un délai supplémentaire de 18 mois à Vanuatu pour mettre en œuvre des réformes de ses programmes de citoyenneté par l’investissement.

Le pays a maintenant jusqu’au 3 août 2024 pour répondre aux exigences de l’UE pour le programme.

Réformes prévues pour les programmes de citoyenneté par l’investissement

Le gouvernement relativement nouveau de Vanuatu a annoncé son intention de réformer ses programmes de citoyenneté par l’investissement afin de répondre aux préoccupations de l’UE concernant l’insuffisance des contrôles de sécurité.

Les réformes prévues comprennent des changements administratifs et politiques concernant la gestion de l’Office de la citoyenneté, le traitement des demandes de citoyenneté et la gestion des agents agréés.

Le pays a également l’intention d’adopter une série de réformes législatives, notamment la loi sur l’enregistrement civil et la gestion de l’identité, qui vise à empêcher les changements de nom lors de la naturalisation.

Suivi et participation de l’UE

L’UE continuera à suivre de près les progrès du programme de citoyenneté par l’investissement de Vanuatu par le biais de réunions virtuelles avec les comités établis.

Si le Vanuatu reçoit l’approbation de l’UE après avoir mis en œuvre les réformes, il légitimera effectivement le concept de citoyenneté par l’investissement. La décision de Vanuatu d’impliquer l’UE dans la planification des réformes de son programme de citoyenneté par l’investissement est remarquable.

L’avenir incertain du programme de citoyenneté par l’investissement

Bien que Vanuatu ait obtenu un délai supplémentaire pour réformer ses programmes de citoyenneté par l’investissement, il reste à voir si le pays sera en mesure de répondre aux exigences de l’UE.

L’UE a critiqué ces programmes et a cherché à les réglementer pour les rendre moins attrayants. Le succès ou l’échec des réformes de Vanuatu pourrait avoir des implications pour d’autres pays ayant des programmes similaires.

Retour en haut