Le Royaume-Uni accorde l’entrée sans visa aux ressortissants du CCG et de la Jordanie grâce à l’eTA

Le Royaume-Uni apporte un changement important à sa politique en matière de visas, ouvrant la voie à l’exemption de visa pour les ressortissants des États membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG) et de la Jordanie. Cette mesure novatrice aligne les exigences en matière de visa sur celles de pays tels que les États-Unis et l’Australie, ce qui simplifie considérablement les voyages internationaux et renforce les relations diplomatiques.

Révision majeure des visas et ses avantages :

Dans le cadre d’une démarche stratégique visant à stimuler le tourisme international et à renforcer les relations commerciales, le gouvernement britannique a décidé de lever l’obligation de visa pour les pays du CCG, à savoir les Émirats arabes unis, l’Arabie saoudite, le Qatar, le Koweït, Oman et Bahreïn, ainsi que la Jordanie. 

Au lieu d’exiger un document de 30 livres sterling par visite, la nouvelle politique permet à ces personnes d’obtenir une autorisation de voyage électronique (AVE) de deux ans pour seulement 10 livres sterling (12 dollars). Il ne s’agit pas seulement d’une mesure d’économie, mais d’une étape importante vers une expérience de voyage plus facile et plus efficace.

Caractéristiques et mise en œuvre de l’eTA

L’ETA est essentiellement un permis de voyage numérique pour les personnes qui visitent ou transitent par le Royaume-Uni pour de courts séjours sans avoir besoin d’un visa séparé. Ce système abordable et efficace s’inscrit dans le cadre de la vision ambitieuse du gouvernement britannique visant à renforcer la sécurité des frontières du pays d’ici 2025 grâce à la numérisation. 

Le plan de mise en œuvre est déjà en marche, le processus simplifié commençant pour les ressortissants qataris en octobre 2023, suivis par les autres États du CCG et les Jordaniens en février 2024. D’ici la fin de l’année 2024, le programme devrait s’étendre à l’échelle mondiale, simplifiant ainsi les déplacements d’un nombre incalculable de visiteurs internationaux.

La procédure de demande d’ATE

La demande d’ETA est simple, rapide et entièrement numérique, elle s’effectue par le biais d’une application pour téléphone portable. Les demandeurs doivent fournir des informations biographiques et biométriques, y compris une photographie numérique, et répondre à une série de questions d’aptitude. La mise en place de cette procédure témoigne de l’engagement du Royaume-Uni à améliorer l’expérience de voyage tout en maintenant des normes de sécurité élevées.

Impact économique

Les visiteurs du CCG et de la Jordanie ont traditionnellement joué un rôle crucial dans la stimulation de l’économie britannique, leurs dépenses s’élevant à un montant remarquable de 2 milliards de livres (2,5 milliards de dollars) au cours de leurs séjours en 2023. Plus de 790 000 visiteurs originaires de ces pays ont été enregistrés l’année dernière et, grâce à ces nouvelles réformes en matière de visas, ce chiffre devrait augmenter.

Conclusion

Selon le ministre de l’immigration, Robert Jenrick, ces changements montrent que le Royaume-Uni apprécie les contributions des États du Golfe et des Jordaniens. Lord Ahmad, ministre d’État pour le Moyen-Orient, l’Afrique du Nord et l’Asie du Sud, considère le système ETA comme un témoignage du partenariat solide entre le Royaume-Uni et ces nations. Le Royaume-Uni avance à grands pas vers un avenir de sécurité frontalière efficace et numérique, promettant une expérience de voyage sans faille aux visiteurs internationaux.

Retour en haut