Le chemin vers la nationalité espagnole : Votre guide pas à pas pour devenir citoyen espagnol

Vous souhaitez devenir citoyen espagnol ? Cet article va droit au but et explique comment devenir citoyen espagnol, en décomposant les étapes, que ce soit par le biais de la résidence ou de l’investissement. Vous y trouverez un guide direct de chaque voie, vous préparant au voyage légal qui vous attend, sans détournement ni surenchère.

Principaux enseignements

  • La citoyenneté espagnole offre divers avantages, notamment la liberté de vivre, de travailler et de voyager dans l’UE, de participer aux élections et d’accéder aux services publics. La double nationalité est possible pour certaines nationalités dans le cadre d’accords spécifiques.
  • Il existe plusieurs voies d’accès à la citoyenneté espagnole : la citoyenneté de naissance, la descendance, la naturalisation, le mariage et l’investissement, chacune ayant ses propres critères d’éligibilité et ses propres exigences à remplir.
  • La procédure de demande de citoyenneté comprend des étapes telles que l’évaluation de l’éligibilité, la collecte de documents, les tests de compétence linguistique et culturelle, les entretiens, le paiement des droits, l’attente de la décision, le serment d’allégeance et, enfin, l’obtention d’un passeport espagnol.

Comprendre la citoyenneté espagnole

La citoyenneté espagnole offre une multitude d’avantages et de possibilités, ce qui en fait une option attrayante pour ceux qui cherchent à obtenir un statut juridique permanent en Espagne et dans l’Union européenne (UE). Voici quelques-uns des principaux avantages de la citoyenneté espagnole :

  • Statut juridique permanent permettant de résider en Espagne pour une durée indéterminée : La nationalité espagnole confère aux personnes le droit de résider en Espagne pour une durée indéterminée. Elle offre une stabilité et une sécurité à long terme dans le pays de résidence choisi.
  • The right to work and move freely within the EU: As a Spanish citizen, you have the right to work and move freely within all EU member states. This freedom allows you to explore career opportunities and reside in any EU country of your choice.Le droit de travailler et de circuler librement dans l’UE : En tant que citoyen espagnol, vous avez le droit de travailler et de circuler librement dans tous les États membres de l’UE. Cette liberté vous permet d’explorer les possibilités de carrière et de résider dans le pays de l’UE de votre choix.
Spanish flag waving in the wind
  • La capacité à participer aux élections espagnoles et européennes : Les citoyens espagnols peuvent participer aux élections nationales et européennes. Cela signifie que vous pouvez vous engager activement dans le processus démocratique en votant pour vos candidats préférés et en influençant le paysage politique.
  • Accès aux systèmes publics d’éducation et de santé : Les citoyens espagnols ont accès aux systèmes publics d’éducation et de santé du pays. Cela vous permet, à vous et à votre famille, de bénéficier de services de santé et d’établissements d’enseignement de grande qualité.
  • Conservation des droits : La citoyenneté espagnole vous permet de conserver certains droits, tels que le droit de vote, qui peuvent être transmis à vos descendants. Cela peut avoir un impact durable sur la participation future de votre famille à la société espagnole.

Devenir citoyen espagnol ne se résume pas à l’obtention d’un nouveau passeport. Il s’agit de rejoindre une communauté, d’embrasser une culture et de jouir des droits et privilèges qui en découlent.

L’acquisition de la nationalité espagnole implique un engagement considérable, mais elle offre des avantages significatifs. Pour une multitude de personnes, le charme du mode de vie espagnol, la robustesse de l’économie et la possibilité de s’intégrer dans la société espagnole, diverse et inclusive, l’emportent sur les efforts déployés pour obtenir la nationalité espagnole.

Les avantages de la nationalité espagnole

The Benefits of Spanish Citizenship

La citoyenneté espagnole ouvre la voie à une myriade d’opportunités. L’un des avantages les plus tangibles est le droit de voyager librement au sein de l’UE et de l’espace Schengen. Il est ainsi plus facile de se rendre en Espagne et d’en revenir avec une carte d’identité espagnole, ce qui permet d’explorer les paysages et les cultures fascinants de l’Europe.

Les opportunités économiques liées à la citoyenneté espagnole sont également importantes. Voici quelques-uns des avantages notables de la citoyenneté espagnole :

  1. Liberté de voyager dans l’UE et l’espace Schengen : L’un des avantages les plus tangibles est le droit de voyager librement au sein de l’Union européenne (UE) et de l’espace Schengen. Avec une carte d’identité espagnole, vous pouvez facilement explorer les divers paysages, cultures et sites historiques de l’Europe, ce qui rend les voyages plus pratiques et plus agréables.
  2. Opportunités économiques : Le marché espagnol, robuste et en pleine croissance, offre de nombreuses perspectives d’emploi et d’affaires. En tant que citoyen espagnol, vous pouvez saisir ces opportunités sans avoir besoin d’un permis de travail distinct. Cela simplifie votre accès au marché du travail et vous ouvre les portes de divers secteurs d’activité.
  3. Participation politique : Les citoyens espagnols ont le privilège de participer aux élections européennes et nationales. Votre voix peut influencer le paysage politique et vous pouvez voter pour les candidats et les représentants de votre choix lors des élections locales et européennes.
  4. Liberté de circulation au sein de l’UE : La nationalité espagnole vous donne la liberté de vivre et de travailler dans n’importe quel pays européen. Vous pouvez choisir de résider et de poursuivre des opportunités de carrière dans d’autres États membres de l’UE, ce qui vous permettra d’élargir vos horizons.
  5. Résidence permanente en Espagne : La citoyenneté espagnole vous confère un statut juridique permanent vous permettant de résider en Espagne indéfiniment. Vous bénéficiez ainsi d’une stabilité et d’une sécurité à long terme dans le pays de résidence que vous avez choisi, ce qui vous permet de construire votre vie en Espagne en toute confiance.

La double nationalité et l’Espagne

Bien que l’Espagne reconnaisse la double nationalité, elle n’applique pas cette politique de manière universelle à toutes les nationalités. L’Espagne a conclu des accords de double nationalité avec : les pays ibéro-américains, Andorre, les Philippines, la Guinée équatoriale et la France (à partir du 1er avril 2022). Cela signifie que les citoyens de ces pays d’Amérique latine peuvent devenir citoyens espagnols sans avoir à renoncer à leur nationalité d’origine.

Pour les personnes originaires de pays non signataires d’un traité, comme les États-Unis et le Royaume-Uni, la situation est un peu différente. Elles doivent renoncer à leur nationalité d’origine lorsqu’elles sont naturalisées espagnoles, à moins qu’elles n’appartiennent à une nationalité autorisant la double nationalité. Il est donc important de comprendre les spécificités de la double nationalité par rapport à votre pays d’origine avant de vous lancer dans l’obtention de la nationalité espagnole.

Les voies d’accès à la citoyenneté espagnole

L’acquisition de la nationalité espagnole ne suit pas une approche universelle. La voie que vous emprunterez dépendra de votre situation personnelle et de vos antécédents. L’Espagne propose plusieurs voies d’accès à la citoyenneté, qui répondent à une variété de situations, y compris l’option d’acquisition de la nationalité espagnole.

Les principales voies d’obtention de la nationalité espagnole sont les suivantes :

  • Citoyenneté de naissance
  • Citoyenneté par filiation
  • Citoyenneté par naturalisation
  • Citoyenneté par mariage
  • Citoyenneté par l’investissement
Spanish citizenship

En outre, les adultes qui ont obtenu la résidence en Espagne avant l’âge de 18 ans peuvent demander la citoyenneté par option entre l’âge de 18 et 20 ans.

L’Espagne offre aux réfugiés la possibilité de demander la citoyenneté après cinq ans de résidence légale dans le pays.

Citoyenneté de naissance (Jus Soli)

L’Espagne applique le principe du jus soli, ou “droit du sol”. Cela signifie que si un enfant naît en Espagne de parents étrangers originaires d’un pays qui n’accorde pas la citoyenneté en fonction du lieu de naissance, la citoyenneté espagnole peut être acquise par présomption.

Les enfants nés en Espagne de parents apatrides ou sans nationalité peuvent se voir accorder la nationalité espagnole sur demande et en fournissant la preuve que l’enfant ne peut obtenir une autre nationalité. Pour les enfants nés en Espagne de parents étrangers non-résidents, la nationalité espagnole peut être obtenue après avoir résidé légalement en Espagne pendant un an, à condition que les parents aient un passeport de leur pays d’origine et que l’enfant ait un permis de séjour d’un an.

Citoyenneté par ascendance (Jus Sanguinis)

Le fait d’avoir des ancêtres espagnols peut vous permettre d’obtenir la nationalité espagnole par filiation. Cette voie est fondée sur le principe du jus sanguinis, ou “droit du sang”, qui garantit la citoyenneté sur la base de la lignée.

Les conditions d’obtention de la nationalité espagnole par filiation sont les suivantes :

  • Avoir un père ou une mère espagnol(e)
  • Avoir ses deux parents nés en Espagne
  • Être le petit-fils d’un citoyen espagnol
  • Être adopté par un ressortissant espagnol avant l’âge de 18 ans

Si l’un des parents est espagnol et l’autre étranger, l’enfant obtient automatiquement la nationalité espagnole à la naissance, quel que soit le pays de naissance. Les nouveau-nés de parents espagnols se voient généralement accorder la nationalité espagnole à la naissance.

Citoyenneté par naturalisation

L’obtention de la nationalité espagnole par la résidence nécessite dix ans de vie en Espagne avec une résidence espagnole, sans voyage prolongé à l’étranger. Il existe toutefois des exceptions à cette règle. Les ressortissants des pays ibéro-américains, d’Andorre, des Philippines, de la Guinée équatoriale, du Portugal et les personnes d’origine juive séfarade. Les citoyens d’un pays d’Amérique latine peuvent demander la nationalité espagnole après seulement deux ans de résidence.

Pour pouvoir prétendre à la citoyenneté espagnole par naturalisation, les personnes ne doivent pas avoir eu d’absences significatives de l’Espagne pendant leur période de résidence et doivent avoir un casier judiciaire vierge, même des problèmes juridiques mineurs pouvant avoir une incidence sur le résultat. Les réfugiés peuvent demander la nationalité espagnole après cinq ans de résidence, ce qui démontre l’engagement de l’Espagne à offrir la sécurité et une résidence stable aux personnes en situation de vulnérabilité.

Citoyenneté par mariage

Le mariage avec un(e) citoyen(ne) espagnol(e) permet aux étrangers d’accéder à la citoyenneté espagnole. Ils ont ainsi la possibilité de devenir citoyens espagnols. Il convient toutefois de préciser que le seul fait d’être marié à un citoyen espagnol ne confère pas automatiquement la nationalité espagnole. La citoyenneté automatique par le mariage a été progressivement supprimée après 1975.

Pour entamer la procédure de demande de nationalité espagnole par mariage, il faut

  1. Se marier avec un ressortissant espagnol et veiller à ce que le mariage soit enregistré en Espagne.
  2. Après le mariage, le conjoint non espagnol doit demander la résidence en Espagne, ce qui lui permet d’obtenir un permis de travail et de résidence de cinq ans.
  3. Le couple doit vivre ensemble en Espagne pendant au moins un an avant que le conjoint non espagnol puisse demander la nationalité espagnole.

Il est nécessaire de répondre à des critères spécifiques et de suivre les étapes prescrites par les autorités espagnoles pour obtenir la citoyenneté par mariage, qui est considérée comme une procédure accélérée.

Citoyenneté par l’investissement : Le programme de visa d’or pour l’Espagne

The Spain Golden Visa Program

Le programme Golden Visa constitue une voie unique vers la citoyenneté pour les personnes capables d’effectuer des investissements financiers substantiels en Espagne. Introduite en 2013, cette initiative offre aux investisseurs non ressortissants de l’Union européenne la possibilité d’obtenir la résidence espagnole en réalisant des investissements financiers importants dans l’économie espagnole.

Pour bénéficier du Golden Visa, les demandeurs doivent répondre à plusieurs critères essentiels :

  • Conditions d’âge : Les candidats doivent être âgés d’au moins 18 ans.
  • Investissement minimum : L’exigence principale implique un investissement minimum d’au moins 500 000 euros dans l’immobilier espagnol ou dans d’autres investissements substantiels dans l’économie du pays. Cet investissement est un aspect crucial du programme, car il démontre l’engagement du candidat à contribuer à la croissance économique de l’Espagne.
  • Assurance maladie et conditions financières : Les candidats doivent également satisfaire à des critères spécifiques en matière d’assurance maladie et de finances afin de pouvoir subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille pendant leur séjour en Espagne.

Programme espagnol de résidence par l’investissement : Détails supplémentaires

  • Validité initiale : Le visa d’or est initialement valable pour une durée d’un an et constitue un point de départ pour l’établissement de la résidence en Espagne.
  • Renouvelable : Il peut être étendu à un permis de séjour renouvelable de deux ans, ce qui permet aux personnes de conserver leur statut de résident en Espagne.
  • Délai d’obtention de la citoyenneté : 10 ans (2 ans pour les personnes remplissant les conditions requises).
  • Inclusion de la famille : Le programme s’étend également aux membres de la famille, y compris le conjoint du demandeur, les enfants mineurs, les enfants adultes à charge et les parents âgés à charge. Cette inclusion en fait une option attrayante pour les familles qui cherchent à s’installer et à profiter des avantages de la résidence en Espagne.

La procédure de demande de la nationalité espagnole

the application process for Spanish Citizenship

L’obtention de la nationalité espagnole passe par une série d’étapes cruciales, chacune d’entre elles contribuant au succès global de la demande. Il est essentiel pour les candidats qui souhaitent obtenir la nationalité espagnole de comprendre ce processus et de s’y retrouver.

  1. Évaluer votre éligibilité : Avant d’entamer la procédure de demande, il est essentiel d’évaluer votre éligibilité à la citoyenneté espagnole. Les critères d’éligibilité peuvent inclure la durée de votre résidence en Espagne, les exigences en matière de casier judiciaire et de stabilité financière.
  2. Rassembler les documents nécessaires : La procédure de demande exige des candidats qu’ils rassemblent un ensemble complet de documents. Il s’agit généralement de documents d’identité, d’une preuve de résidence et d’une preuve de stabilité financière. En outre, il se peut que vous deviez fournir des certificats de bonne conduite et d’autres documents pour prouver votre éligibilité.
  3. Soumettre votre demande : Une fois que vous avez rassemblé tous les documents nécessaires, vous devez soumettre votre demande. La procédure d’introduction de la demande peut varier, mais elle se fait souvent en ligne pour un traitement plus rapide.
  4. Payer les frais requis : Des frais spécifiques sont associés à la procédure de demande et il est essentiel de s’assurer que vous avez payé ces frais dans le cadre de votre demande. Si vous ne le faites pas, cela peut entraîner des retards ou des complications dans la procédure.
  5. Démontrer ses connaissances linguistiques et culturelles : Certaines demandes de citoyenneté peuvent exiger des demandeurs qu’ils démontrent leur maîtrise de la langue espagnole et leur connaissance de la culture et de la société espagnoles. Cela peut impliquer de passer des examens de langue et de culture pour prouver ses compétences.
  6. Assister à des entretiens : Dans certains cas, les candidats peuvent être invités à passer des entretiens dans le cadre de la procédure de candidature. Ces entretiens peuvent servir à évaluer votre connaissance de l’Espagne, votre intégration dans la société espagnole et votre engagement à devenir citoyen espagnol.
  7. L’attente d’une décision : Après l’envoi de votre demande, il y a une période d’attente pendant laquelle les autorités examinent vos documents, vérifient vos antécédents et évaluent votre éligibilité. La période d’attente moyenne pour une décision est généralement d’environ un an.
  8. Prestation du serment d’allégeance : Si votre demande est approuvée, vous serez invité à prêter le serment d’allégeance, devenant ainsi officiellement citoyen espagnol. Cette cérémonie est une étape symbolique du processus, qui marque votre transition vers la citoyenneté espagnole.

Même si la procédure semble intimidante, gardez à l’esprit que chaque étape est un élément essentiel de votre parcours vers la citoyenneté espagnole. Il est recommandé de faire la demande en ligne, car le délai de traitement est plus rapide, la période d’attente moyenne étant d’un an seulement. Toutefois, il est essentiel de prêter attention aux détails, car les erreurs dans les documents de demande peuvent entraîner des retards ou le rejet pur et simple de la demande.

Évaluer votre éligibilité

Avant d’entamer la procédure de demande de la nationalité espagnole, il est nécessaire d’évaluer votre éligibilité. Cela implique de remplir certaines conditions financières et de résidence. Les candidats doivent démontrer leur solvabilité financière en atteignant au moins 150 % de l’IPREM afin de s’assurer qu’ils peuvent subvenir à leurs besoins sans devenir un fardeau pour l’État.

Il est également obligatoire d’être titulaire d’un permis de séjour en cours de validité au moment de la demande de nationalité espagnole. Les demandes doivent être introduites pendant que le permis est encore en vigueur. Il s’agit d’une étape cruciale qui ne doit pas être négligée dans la procédure de demande.

Rassembler les documents nécessaires

Après avoir déterminé votre éligibilité, la procédure suivante consiste à rassembler les documents nécessaires à votre demande. Ces documents sont les suivants

  • Un passeport en cours de validité
  • Documentation sur la résidence
  • Certificat de mariage espagnol (le cas échéant)
  • Preuve d’emploi en Espagne
  • Vérification des antécédents judiciaires

Tous les documents justificatifs doivent être traduits en espagnol, soit par un traducteur professionnel, soit par des demandeurs parlant couramment l’espagnol, afin d’éviter les erreurs et de garantir l’exactitude des données. Des copies certifiées conformes de ces documents peuvent être nécessaires. Il est essentiel de préparer tous les documents avec précision dès le départ, car toute demande d’informations supplémentaires ou de corrections peut entraîner des retards.

Envoi de la demande et paiement des droits

Pour poursuivre la procédure de demande, vous devez soumettre votre demande et payer les frais. La demande de citoyenneté espagnole par naturalisation peut être effectuée soit en ligne par l’intermédiaire de SEDE electronica, soit en personne au registre civil espagnol.

Les frais de demande de la nationalité espagnole varient entre 60 et 100 euros, avec des possibilités de frais supplémentaires pour l’obtention et la traduction des documents nécessaires. Une fois votre demande introduite, vous pouvez suivre son état d’avancement à tout moment grâce à l’outil fourni par le ministère espagnol de la justice.

Démontrer ses connaissances linguistiques et culturelles

Outre la demande et la documentation, l’une des principales conditions d’obtention de la nationalité espagnole est la maîtrise de la langue espagnole et la connaissance de sa culture. Ces compétences sont évaluées au moyen de deux examens : le DELE A2 et le CCSE, tous deux organisés par l’Institut Cervantes.

Le DELE A2 est un test linguistique de base axé sur la langue espagnole, comprenant des sections écrites et orales. D’autre part, l’examen CCSE évalue la connaissance de la culture, de l’histoire et de la société espagnoles, ainsi que de la Constitution espagnole. La réussite à ces examens est un élément obligatoire de la procédure de naturalisation en Espagne.

Le processus d’entretien

La procédure de demande comprend un entretien au cours duquel les autorités évaluent les connaissances du demandeur sur le pays. Au cours de l’entretien, les candidats peuvent être interrogés sur des sujets tels que les dates clés de l’histoire espagnole, les valeurs sociétales, les symboles nationaux importants et la structure gouvernementale.

Une préparation adéquate de l’entretien de citoyenneté peut permettre d’éviter d’éventuels retards dans la procédure de naturalisation. C’est l’occasion de démontrer votre volonté de devenir un citoyen espagnol. Il est donc important de bien se préparer et d’aborder l’entretien avec confiance.

Attendre une décision et prêter serment d’allégeance

Une fois que toutes les étapes précédentes ont été franchies, il faut attendre une décision. La procédure de résolution pour la nationalité espagnole par résidence prend entre 1 et 3 ans, y compris la confirmation initiale de la réception, la vérification des documents et la phase finale de qualification. Si aucune décision n’est rendue dans le délai prévu d’un an, les demandeurs peuvent introduire un recours contentieux-administratif pour demander une décision à un juge.

Une fois la résolution favorable reçue, le demandeur dispose de 180 jours pour prêter serment d’allégeance, ce qui peut être fait au registre civil, devant un notaire ou au consulat d’Espagne à l’étranger. Pour prêter serment, il faut présenter un passeport en cours de validité, une carte de résidence, un certificat d’enregistrement, l’acte de naissance utilisé dans la demande, le casier judiciaire, une fiche de déclaration et la résolution d’octroi de la nationalité.

Obtention d’un passeport espagnol

Passport Spanish

Après avoir obtenu la nationalité espagnole, la dernière procédure consiste à obtenir votre passeport espagnol. Cette démarche peut être effectuée dans n’importe quel commissariat de police, et il est important de s’assurer que vous n’êtes pas en situation irrégulière en Espagne pendant la procédure de demande. Le passeport espagnol permet d’entrer sans visa ou avec un visa à l’arrivée dans plus de 150 pays, y compris, mais sans s’y limiter, le Japon, le Royaume-Uni, les États-Unis, l’Allemagne, la France, l’Italie et le Royaume-Uni : Japon, Royaume-Uni, États-Unis, Brésil, Argentine, Mexique, Afrique du Sud, Maroc, Australie et Nouvelle-Zélande.

Outre l’impressionnante liberté de voyager dans le monde entier qu’il offre, le passeport espagnol permet de voyager sans problème dans les États membres de l’Union européenne et est très bien classé en termes de liberté de voyager dans le monde entier. L’ensemble de la procédure de demande de passeport espagnol prend généralement environ un an après la soumission de la demande pour obtenir une solution.

Une assistance professionnelle pour votre parcours de citoyenneté – Imperial Citizenship

S’engager sur la voie de l’obtention de la nationalité espagnole par le biais d’un programme de résidence par investissement peut s’avérer complexe et difficile. C’est là que des agences de conseil spécialisées comme Imperial Citizenship entrent en jeu. Nous sommes spécialisés dans l’assistance aux investisseurs pour l’acquisition d’une deuxième citoyenneté ou d’une résidence par le biais d’investissements stratégiques. Notre objectif est de permettre à nos clients d’atteindre leurs objectifs en matière de citoyenneté en douceur et avec succès.

Imperial Citizenship est une société de conseil de premier plan qui possède une grande expérience dans la facilitation des programmes d’investissement pour la résidence et la citoyenneté dans de nombreux pays à travers le monde. Notre équipe d’experts connaît parfaitement les subtilités des différents programmes de citoyenneté par l’investissement et s’engage à vous guider à chaque étape du processus.

Imperial Citizenship - citizenship of Spain

Nos services commencent par une évaluation initiale afin de comprendre vos besoins spécifiques et d’évaluer votre éligibilité à une seconde résidence ou à une double citoyenneté. Cette première étape cruciale nous permet d’adapter nos recommandations à vos besoins spécifiques.

Comment Imperial Citizenship peut vous aider dans votre voyage ?

  1. Sélection du programme : Nous vous proposerons plusieurs programmes de résidence et de citoyenneté qui conviennent le mieux à votre situation personnelle. Notre équipe fournit des informations détaillées sur chaque programme, ce qui vous permet de prendre une décision en connaissance de cause.
  2. Préparation de la demande : Nous vous aidons à préparer votre demande de bout en bout, depuis la collecte des documents nécessaires jusqu’à leur traduction et leur légalisation, selon les besoins de votre demande de Golden Visa.
  3. Processus simplifié : La procédure de demande de citoyenneté peut être complexe, mais grâce à nos conseils, vous pouvez vous attendre à un parcours simplifié et efficace. Nous vous fournissons une feuille de route claire et adaptée à votre situation spécifique, en veillant à ce que vous respectiez toutes les exigences légales.
  4. Réduction des risques : une assistance professionnelle réduit considérablement le risque de rejet de la demande. En remplissant méticuleusement les documents, en veillant à leur exactitude et en évitant les erreurs courantes, nous augmentons vos chances de réussite.
A girl with a map

A Imperial Citizenship, nous comprenons que votre parcours vers la citoyenneté espagnole est une décision importante de votre vie. Notre mission est de rendre ce processus aussi fluide et efficace que possible, en vous fournissant les conseils et le soutien dont vous avez besoin à chaque étape. Grâce à notre expertise, vous pouvez vous engager sur la voie de la citoyenneté espagnole en toute confiance et en toute sérénité.

Pour plus d’informations et une assistance personnalisée, veuillez contacter Imperial Citizenship, et laissez-nous vous aider à atteindre vos objectifs en matière de citoyenneté.

Résumé

L’obtention de la nationalité espagnole exige engagement, préparation et patience. Qu’il s’agisse d’évaluer votre éligibilité, de rassembler les documents nécessaires, de passer des examens linguistiques et culturels, d’attendre une décision ou de prêter le serment d’allégeance, chaque étape fait partie intégrante de votre parcours pour devenir un citoyen espagnol.

Cependant, les avantages de la citoyenneté espagnole – le droit de vivre, de travailler et de voyager librement dans l’UE, les avantages d’un passeport espagnol et le privilège de faire partie d’une communauté diversifiée et dynamique – font que le voyage en vaut la peine. N’oubliez pas qu’une assistance professionnelle, telle que celle offerte par Imperial Citizenshippeut vous aider à simplifier le processus et à augmenter vos chances de réussite.

Questions fréquemment posées

Est-il difficile d’obtenir la nationalité espagnole ?

Oui, il peut être difficile d’obtenir la nationalité espagnole, car il faut généralement dix ans de résidence dans le pays, sans longues périodes de voyage à l’étranger.

L’Espagne autorise-t-elle la double nationalité ?

En règle générale, l’Espagne n’autorise pas les citoyens d’autres pays à conserver leur nationalité d’origine lorsqu’ils acquièrent la nationalité espagnole. En d’autres termes, si vous souhaitez obtenir la nationalité espagnole, vous devez généralement renoncer à la nationalité de votre pays d’origine. La double nationalité est autorisée pour tous les Espagnols d’origine, à condition qu’ils déclarent leur volonté de conserver la nationalité espagnole dans les trois ans suivant l’acquisition d’une autre nationalité.

Après quel délai puis-je devenir citoyen espagnol ?

Pour les personnes originaires des pays ibéro-américains, le processus prend généralement entre un et trois ans pour passer de la résidence à la citoyenneté. Ce délai accéléré reflète les relations spéciales que l’Espagne entretient avec ces pays et facilite l’obtention de la citoyenneté.

À l’inverse, les candidats originaires de pays non ibéro-américains sont soumis à une obligation de résidence plus longue, de 10 ans, avant de pouvoir prétendre à la citoyenneté espagnole.

Quels tests dois-je passer pour devenir citoyen espagnol ?

Pour devenir citoyen espagnol, vous devez passer les examens DELE A2 et CCSE, qui attestent de vos connaissances linguistiques et culturelles. Ces examens sont organisés par l’Institut Cervantes.

Retour en haut