Exploration de la double citoyenneté : Quels sont les pays qui l’autorisent ?

Vous vous demandez quels sont les pays qui autorisent la double nationalité ? Ne cherchez plus. Cet article fournit une explication claire et directe des pays qui reconnaissent la double nationalité, des implications juridiques et des avantages qui en découlent. Que vous souhaitiez voyager, travailler ou renouer avec votre patrimoine, notre guide vous aidera à vous y retrouver dans la complexité de l’acquisition de la double nationalité.

Principaux enseignements

  • La double nationalité est reconnue par plus de 48 % des nations dans le monde, offrant aux individus des droits et des privilèges dans les deux pays, notamment la facilité de voyager, le droit de travailler et de vivre, et l’accès aux services sociaux, bien que les politiques exactes et l’étendue de la reconnaissance varient d’un pays à l’autre.
  • L’acquisition de la double nationalité implique des cadres juridiques complexes et le respect des lois des deux pays. Les individus peuvent être confrontés à des défis tels que des situations juridiques complexes, la double imposition et le service militaire obligatoire, qui nécessitent une réflexion et une planification approfondies.
  • Les voies d’accès à la double nationalité sont multiples : droit de naissance, filiation, naturalisation, mariage et investissement. Chacune de ces voies est assortie d’exigences et de procédures spécifiques, et les personnes qui envisagent d’acquérir une double nationalité doivent faire des recherches approfondies et comprendre les aspects juridiques et les implications qui en découlent.

Comprendre la double citoyenneté

Dual citizenship

La double citoyenneté, également appelée double nationalité, se produit lorsqu’une personne est reconnue comme citoyen de deux nations à la fois. Ce statut permet aux individus de bénéficier des avantages liés à l’appartenance aux deux pays. Ce concept a évolué au fil du temps, les nations revendiquant historiquement des individus comme leurs citoyens sans reconnaître d’autres citoyennetés. Toutefois, ce concept d’allégeance perpétuelle a commencé à changer à la fin du XIXe siècle, ce qui a conduit à une acceptation plus large de la double citoyenneté à la fin du XXe siècle.

Pour obtenir la double nationalité, il faut satisfaire aux exigences légales des deux pays en matière de citoyenneté. Étant donné que chaque pays dispose de lois et de règlements distincts en matière de citoyenneté, le processus peut s’avérer complexe. Toutefois, les avantages potentiels justifient souvent cette complexité.

La double citoyenneté, également connue sous le nom de citoyenneté multiple, présente plusieurs avantages :

  • Renforcer les liens entre les individus et leur pays d’origine
  • Influencer l’identification et l’engagement de la diaspora, en faisant en sorte que les individus se sentent liés à la fois à leur pays d’origine et à leur pays d’adoption.
  • Faciliter les transactions transfrontalières, réduire les coûts et les risques liés aux transactions internationales.

Par essence, la double nationalité signifie être reconnu comme citoyen par deux pays, en bénéficiant des droits et des privilèges qui vont de pair avec la citoyenneté dans les deux pays. C’est un statut qui nécessite de comprendre et de respecter les lois des deux pays, mais qui ouvre également de nombreuses possibilités.

Aspects juridiques de la double nationalité

Legal aspects

Le paysage juridique de la double citoyenneté peut être complexe, car chaque pays dispose d’un cadre unique. Compte tenu des différences substantielles entre ces cadres, les personnes qui envisagent d’acquérir la double nationalité doivent comprendre ces aspects juridiques.

Comment les pays réglementent-ils la double nationalité sur le plan juridique ? La réponse est aussi diverse que les pays eux-mêmes. Certains pays autorisent purement et simplement la double nationalité, tandis que d’autres imposent des restrictions ou ne l’autorisent pas du tout. Dans certains pays, une personne peut détenir la double nationalité par naissance ou par mariage, tandis que dans d’autres, une personne ne peut obtenir la double nationalité qu’en en faisant la demande et en remplissant certains critères légaux.

Il existe également des considérations juridiques communes aux doubles citoyens. Par exemple, les doubles citoyens sont tenus d’adhérer aux lois des deux pays. Cette adhésion peut parfois conduire à des situations juridiques complexes, en particulier lorsque les lois des deux pays sont contradictoires. En outre, les doubles citoyens peuvent être confrontés à des problèmes de double imposition, puisqu’ils peuvent être tenus de payer des impôts dans les deux pays.

En effet, les aspects juridiques de la double nationalité sont complexes et multiformes. Une recherche approfondie et une bonne compréhension des cadres juridiques des deux pays concernés, ainsi que des implications de la double nationalité, sont essentielles pour ceux qui envisagent cette voie.

Le paysage mondial de la double citoyenneté

Le concept de double nationalité est de plus en plus accepté dans le monde entier, puisque plus de 48 % des pays autoriseront la double nationalité en 2020. Toutefois, la réalité est un peu plus complexe. Si de nombreux pays autorisent légalement la double nationalité, seuls 49 % des pays permettent réellement à leurs citoyens d’avoir une double nationalité, ce qui illustre la diversité des politiques nationales.

Par exemple, 62 pays autorisent officiellement la double nationalité avec les États-Unis, sous certaines conditions et dans le cadre d’accords spécifiques. Cette dualité reflète la nature complexe des politiques de double citoyenneté dans le monde, chaque pays ayant une approche unique de ce concept. Certains pays, comme la Turquie et l’Espagne, ont des politiques uniques en matière de double nationalité. Celles-ci vont de l’acceptation totale à l’autorisation au cas par cas. Une telle diversité de politiques démontre la nécessité pour les personnes cherchant à obtenir la double nationalité de comprendre les spécificités des pays concernés.

Avantages pour les citoyens du monde

Benefits for citizens

La double nationalité offre une multitude d’avantages qui améliorent considérablement la mobilité mondiale d’un individu et son accès à un large éventail d’opportunités dans deux pays. Ce privilège s’étend au-delà des avantages personnels de l’individu, ayant un impact positif sur les membres de sa famille et jouant un rôle essentiel dans la promotion d’une société plus interconnectée et mondialisée.

Il s’agit essentiellement d’une double nationalité :

  • Servir d’intermédiaire entre deux nations
  • Rapproche les individus de leur pays d’origine et d’adoption
  • Promouvoir les échanges culturels
  • Améliore la compréhension
  • Contribuer à un monde plus interconnecté et globalisé.

Principaux avantages pour les personnes ayant une double nationalité

  • Droits de séjour et de travail bilatéraux: Les doubles citoyens ont le privilège unique de pouvoir choisir de vivre et de travailler dans l’un ou l’autre de leurs deux pays d’origine. Cette flexibilité ouvre un monde de possibilités en termes d’opportunités de carrière, de choix de mode de vie et d’épanouissement personnel.
  • Propriété dans les deux pays: La possibilité de posséder un bien immobilier dans les deux pays est un avantage considérable, car elle offre des possibilités de commodité et d’investissement. Cette possibilité est particulièrement intéressante pour les personnes qui souhaitent conserver des liens étroits avec leur pays d’origine tout en profitant des avantages de leur pays d’adoption.
  • Simplification des procédures de voyage: La double nationalité simplifie souvent les déplacements entre les deux pays. Cela peut se traduire par une diminution des obstacles bureaucratiques, une réduction des frais de voyage et l’avantage de ne pas avoir à demander de visas ou de permis de séjour.
  • Possibilités transfrontalières: Le fait d’avoir la citoyenneté de deux pays ouvre la voie à toute une série d’opportunités transfrontalières, notamment des entreprises, des activités éducatives et des échanges culturels. Cela peut conduire à un développement personnel et professionnel et à une meilleure compréhension des différents marchés et cultures.
  • Des liens culturels et affectifs forts : Les doubles citoyens entretiennent souvent des liens émotionnels et culturels forts avec leurs deux pays. Cela peut conduire à une meilleure compréhension et appréciation des différentes cultures et traditions, enrichissant ainsi l’identité personnelle.
  • Exemptions de visa: Les personnes ayant la double nationalité bénéficient souvent d’une exemption de visa, ce qui facilite les voyages internationaux et les rend plus spontanés. Cela peut être particulièrement avantageux pour les voyages d’affaires, les visites familiales ou les loisirs.

La double nationalité en Europe

Dual citizenship in Europe

En Europe, le concept de double nationalité est largement reconnu dans plus d’un pays. Les pays à double nationalité, ou les pays qui autorisent la double nationalité, sont les suivants : Chypre, la République tchèque, le Danemark, la France, la Finlande, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, Malte, le Portugal, la Pologne et la Suède autorisent la double citoyenneté. Cependant, les spécificités des politiques de double citoyenneté varient à travers le continent, démontrant la nature complexe de la double citoyenneté à l’échelle mondiale.

Un aspect unique de la double citoyenneté en Europe est le concept de citoyenneté de l’Union européenne. Celle-ci est conférée par les lois sur la nationalité des États membres et des micro-États de l’UE et implique la liberté de circulation et d’autres droits liés à la citoyenneté de l’UE. Cela signifie qu’un citoyen de n’importe quel État membre de l’UE est automatiquement citoyen de l’UE, ce qui apporte des avantages supplémentaires tels que :

  • le droit de travailler, d’étudier et de vivre dans n’importe quel pays de l’UE
  • l’accès aux soins de santé et à la sécurité sociale dans n’importe quel pays de l’UE
  • la capacité de voter et de se présenter aux élections du Parlement européen
  • protection consulaire de n’importe quel pays de l’UE lors d’un voyage à l’étranger

Il convient toutefois de noter que l’approche de la double nationalité varie d’un pays européen à l’autre. Certains peuvent imposer des restrictions ou des critères d’éligibilité à la double nationalité. Il est donc conseillé à toute personne souhaitant obtenir la double nationalité européenne d’effectuer des recherches approfondies sur les politiques spécifiques des pays concernés.

Avantages de la double nationalité

Advantages of holding dual citizenship

La double nationalité comporte une série d’avantages qui vont au-delà d’une liberté personnelle accrue et de l’accès à des opportunités dans deux pays. Ces avantages couvrent plusieurs aspects de la vie, permettant aux doubles citoyens de profiter du meilleur des deux mondes.

  • Les doubles citoyens ont droit aux services sociaux et aux prestations dans les deux pays, y compris les soins de santé et l’éducation, aux tarifs nationaux. Cet accès peut permettre de réaliser d’importantes économies et de garantir que les doubles citoyens reçoivent des soins et une éducation de qualité, quel que soit l’endroit où ils choisissent de vivre.
  • Les doubles citoyens ont le droit de posséder des biens dans l’un ou l’autre pays, souvent là où la propriété foncière est réservée aux citoyens. Cela peut être particulièrement avantageux pour ceux qui souhaitent investir dans l’immobilier ou créer une entreprise dans l’un ou l’autre pays.
  • Les doubles citoyens peuvent voter et même se présenter aux élections dans deux pays, ce qui accroît leur influence et leur capacité à contribuer au paysage politique.
  • Les enfants de doubles citoyens ont souvent accès à des établissements d’enseignement de premier plan à l’étranger, ce qui leur ouvre les portes d’un monde de possibilités.

Les voies d’accès à la double nationalité

Pathways to acquiring dual citizenship

La double nationalité peut être obtenue par différentes voies, chacune d’entre elles étant assortie d’un ensemble unique d’exigences et de procédures. Pour quiconque envisage d’acquérir la double nationalité, il est essentiel de comprendre ces voies.

L’une des voies les plus courantes est la citoyenneté de naissance, ou Jus Soli, qui accorde la nationalité à toute personne née sur le territoire de l’État. Une autre voie est la citoyenneté par filiation, ou Jus Sanguinis, qui est enracinée dans le “droit du sang”, selon lequel un enfant hérite de la nationalité de ses parents. Ce processus permet aux individus de devenir citoyens d’un pays en prouvant des liens ancestraux avec des citoyens de ce pays, avec des conditions d’éligibilité et des processus de demande qui varient en fonction du pays.

La naturalisation est un autre moyen d’obtenir la citoyenneté et de parvenir à la double nationalité. Ce processus permet à un individu de devenir citoyen d’un pays après avoir satisfait à des exigences telles que la résidence, la maîtrise de la langue et les connaissances civiques. En outre, le mariage avec un citoyen d’un autre pays peut ouvrir la voie à la double nationalité, ce qui conduit généralement à la résidence dans un pays étranger et à une naturalisation potentiellement accélérée.

Programmes d’investissement menant à la double nationalité

Investment programs leading to dual nationality

Les programmes d’investissement menant à la double nationalité sont devenus de plus en plus populaires, offrant une voie unique vers la citoyenneté sur la base de contributions financières au pays d’accueil. Ces programmes sont particulièrement répandus dans certains pays des Caraïbes et d’Europe, où ils attirent des personnes qui recherchent les avantages de la double nationalité, notamment une mobilité mondiale accrue, des opportunités commerciales et une sécurité personnelle.

Pays offrant des programmes de double citoyenneté par l’investissement

Plusieurs pays ont mis en place des programmes de double nationalité par investissement, chacun avec ses propres critères et avantages. Parmi ces pays, on peut citer

Countries offering dual citizenship by investment programs
  1. Portugal: Connu pour son programme de visas dorés, le Portugal offre un droit de résidence menant à la citoyenneté par le biais d’un investissement dans l’immobilier ou d’un transfert de capitaux. L’investissement minimum commence généralement autour de 500 000 euros, avec des options pour des montants réduits dans les zones à faible densité.
  2. La Grèce: Le programme de la Grèce est attrayant en raison de son point d’entrée relativement bas. Un investissement immobilier de 250 000 euros peut conduire à la résidence et, à terme, à la citoyenneté, sous réserve que certaines conditions soient remplies.
  3. La Turquie: Le programme turc a gagné en popularité avec un investissement minimum de 400 000 dollars. Le processus est relativement rapide et la situation stratégique du pays en fait un choix intéressant pour les investisseurs.
  4. La Dominique: Ce pays des Caraïbes offre l’un des programmes de citoyenneté par investissement les plus rentables, avec des options à partir de 100 000 dollars. Le programme est réputé pour son efficacité et la simplicité de sa procédure de demande.
  5. Malte: Le programme de Malte est l’un des plus solides, offrant une option de citoyenneté européenne stable et réputée. L’investissement requis est important, dépassant souvent 960 000 euros, et comprend des dons, des investissements immobiliers et des obligations d’État. La procédure comprend une période de résidence avant l’octroi de la citoyenneté.

Les investissements minimums varient de 100 000 dollars dans certains pays des Caraïbes à plus de 1 000 000 d’euros dans les pays européens. Ces programmes prévoient souvent des avantages pour les membres de la famille immédiate et n’exigent pas que le demandeur se rende dans le pays pour compléter le processus. Toutefois, les délais de demande pour ces programmes peuvent varier considérablement. En Dominique, la procédure de demande peut être achevée en 6 à 9 mois, tandis qu’à Malte, le délai dépend du montant de l’investissement et commence à 15 mois pour la résidence avant de pouvoir demander la citoyenneté.

Relever les défis de la double nationalité

Challenges of Dual Citizenship

Naviguer dans les méandres de la double nationalité peut s’avérer difficile, car il s’agit de trouver un équilibre entre les obligations juridiques, sociales et financières de deux pays différents. Bien que les avantages de la double nationalité soient considérables, les personnes doivent être conscientes de plusieurs difficultés potentielles et être prêtes à les gérer.

Principaux défis de la double citoyenneté

  • Situations juridiques complexes : Les doubles citoyens sont soumis aux lois et règlements des deux pays dont ils sont ressortissants. Pour s’y retrouver, il faut souvent avoir une connaissance approfondie des deux systèmes juridiques et, dans certains cas, être assisté par des professionnels du droit.
  • Service militaire obligatoire : Certains pays imposent un service militaire obligatoire à leurs citoyens. Cela peut poser un dilemme pour les doubles citoyens, en particulier si l’autre pays dont ils sont citoyens perçoit l’enrôlement dans un service militaire étranger comme un abandon de leur citoyenneté ou s’il a des politiques contre les doubles engagements militaires.
  • Problèmes de double imposition : L’un des défis financiers les plus importants pour les doubles citoyens est le risque de double imposition. Certains pays imposent leurs citoyens sur leurs revenus mondiaux, quel que soit leur lieu de résidence. Cela peut conduire à une situation où un double citoyen est imposé par les deux pays.

Surmonter les défis

Malgré ces difficultés, de nombreuses personnes estiment que les avantages de la double nationalité en valent la peine. Pour réussir à franchir ces obstacles, il faut souvent.. :

  • Consultation juridique: La consultation d’experts dans les deux pays peut apporter des éclaircissements sur des questions juridiques complexes et aider à prendre des décisions en connaissance de cause.
  • Comprendre les obligations militaires: Il est important que les personnes ayant la double nationalité soient au courant des obligations de service militaire et qu’elles s’organisent en conséquence. Il peut s’agir de choisir la nationalité à conserver ou de demander des exemptions lorsque cela est possible.
  • Gestion des obligations fiscales : La consultation de fiscalistes spécialisés dans la fiscalité internationale peut fournir des stratégies permettant de gérer ou d’éviter la double imposition, notamment en tirant parti des conventions fiscales ou des crédits d’impôt étrangers.

Malgré ces difficultés, de nombreux doubles citoyens estiment que les avantages de la double nationalité l’emportent sur les inconvénients potentiels. Dans de nombreux cas, ces difficultés peuvent être surmontées avec succès grâce à une planification minutieuse et à une bonne compréhension des lois et réglementations des deux pays.

Résidence permanente ou double nationalité

permanent residency or dual citizenship

Si les résidents permanents et les personnes ayant la double nationalité jouissent tous deux du privilège de résider indéfiniment dans un pays, il existe des différences essentielles entre les deux statuts. Comprendre ces différences peut aider les individus à prendre une décision éclairée quant à l’obtention de la résidence permanente ou de la double nationalité.

Différences essentielles entre la résidence permanente et la double nationalité

  1. Participation politique: L’une des différences les plus notables réside dans le domaine de l’engagement politique. Les doubles citoyens ont le droit de participer pleinement au processus politique des deux pays dont ils sont citoyens. Cela inclut le droit de vote aux élections et, dans de nombreux cas, le droit de se présenter à des fonctions publiques. Les résidents permanents, en revanche, n’ont généralement pas ces droits politiques. Ils peuvent vivre et travailler dans le pays, mais ne peuvent ni voter ni exercer de fonctions politiques, ce qui limite leur influence sur les décisions gouvernementales.
  2. Avantages pour les voyageurs: La double nationalité offre des avantages considérables en termes de voyage. Les doubles citoyens peuvent voyager librement entre leurs deux pays sans avoir besoin de visa et peuvent y rester indéfiniment. Cette possibilité est particulièrement avantageuse pour les personnes qui ont une famille, des intérêts commerciaux ou d’autres engagements dans les deux pays. En revanche, les résidents permanents peuvent toujours avoir besoin d’un visa pour se rendre dans leur pays de citoyenneté, en fonction des politiques du pays d’accueil, et ils sont souvent soumis à des limites de temps pour s’absenter du pays où ils résident.
  3. Propriété: Les personnes ayant la double nationalité ont généralement le droit de posséder des biens dans les deux pays sans aucune restriction, comme n’importe quel autre citoyen. Les résidents permanents peuvent toutefois être confrontés à certaines restrictions en matière de propriété. Certains pays imposent des restrictions sur l’achat de biens immobiliers par des non-citoyens, ce qui peut affecter les résidents permanents.
  4. Sécurité du statut: La double nationalité offre un statut plus sûr que la résidence permanente. La résidence permanente peut souvent être révoquée dans certaines circonstances, telles que des absences prolongées du pays ou des problèmes juridiques. La double nationalité, une fois accordée, est généralement permanente et n’est pas soumise à de telles conditions.
  5. Accès aux services et aux prestations : Les doubles citoyens ont accès à tous les services et prestations publics dans les deux pays, comme les autres citoyens. Cela inclut les soins de santé, l’éducation et les prestations de sécurité sociale. Les résidents permanents, bien qu’ils aient accès à de nombreux services, peuvent ne pas être éligibles à certains avantages réservés aux citoyens, tels que les programmes d’aide sociale ou les bourses d’études.

S’orienter dans le processus d’acquisition de la double nationalité – Imperial Citizenship

Process of acquiring dual citizenship

L’acquisition de la double nationalité implique une série d’étapes, chacune d’entre elles étant assortie d’exigences et de procédures distinctes. La compréhension de ces étapes et de ces considérations peut simplifier le processus d’obtention de la citoyenneté et augmenter les chances de réussite de la demande.

Comprendre les procédures communes

La première étape de l’acquisition de la double nationalité consiste à comprendre les procédures courantes. Il s’agit notamment de se renseigner sur les lois et règlements des deux pays, de remplir les conditions d’éligibilité à la double nationalité et de mener à bien la procédure de demande. Chaque pays ayant ses propres procédures, il est essentiel de se familiariser avec celles-ci avant d’entamer le processus.

Considérations relatives à l’éligibilité

Un autre facteur crucial à prendre en compte est l’éligibilité. Les conditions d’éligibilité à la double nationalité varient d’un pays à l’autre. Les conditions les plus courantes sont les suivantes

  • Posséder un ancêtre ou un géniteur qui avait la citoyenneté (parent ou grand-parent)
  • Satisfaire aux conditions de résidence
  • Démontrer une connaissance de la langue et de la culture du pays
  • Passer un examen de citoyenneté
  • Investir de manière significative dans le pays
  • Être marié à un citoyen du pays

Il est important de comprendre ces exigences et de s’assurer qu’elles sont remplies avant de chercher à obtenir la double nationalité.

Un examen attentif

Enfin, l’acquisition de la double nationalité doit être mûrement réfléchie. Si les avantages de la double nationalité sont nombreux, elle s’accompagne également de responsabilités et de difficultés potentielles. Il peut s’agir de questions liées à la fiscalité, au service militaire et au respect des lois des deux pays. Il est donc important de tenir compte de ces facteurs et de demander l’avis d’experts tels que Imperial CitizenshipAvant de décider d’opter pour la double nationalité, il est donc important de prendre en compte ces facteurs et de demander l’avis d’experts tels que

Résumé des principaux aspects des pays autorisant la double nationalité

La double nationalité est un statut de plus en plus courant, puisque plus de 48 % des pays du monde l’autorisent sous une forme ou une autre. Toutefois, les spécificités de ces politiques varient grandement, ce qui en fait un domaine complexe à parcourir. Qu’il s’agisse d’accroître la mobilité mondiale ou de donner accès à des opportunités dans deux pays, la double nationalité offre de nombreux avantages. Cependant, elle s’accompagne également d’un certain nombre de défis, notamment des situations juridiques complexes et des problèmes de double imposition. Par conséquent, pour les personnes qui envisagent d’acquérir une double nationalité, il est essentiel de comprendre les spécificités des pays concernés et les difficultés potentielles.

Alors que le monde devient de plus en plus interconnecté, la double nationalité devient de plus en plus pertinente. Qu’il s’agisse d’un droit de naissance, d’une naturalisation, d’un mariage, d’un investissement ou d’une ascendance, les voies d’accès à la double nationalité sont aussi diverses que les avantages qu’elle offre. Quelle que soit la voie choisie, la double nationalité offre aux individus une occasion unique de jouir des droits et privilèges de deux pays, ouvrant ainsi la voie à un monde de possibilités.

Résumé

Le voyage dans le monde de la double nationalité est complexe, rempli de subtilités juridiques et de politiques nationales uniques. Pourtant, les avantages de la double nationalité, qui vont d’une liberté personnelle accrue à la possibilité de vivre, de travailler et de posséder des biens dans deux pays, font que ce voyage en vaut la peine pour de nombreuses personnes.

À mesure que nous évoluons vers un monde plus globalisé, le concept d’appartenance à plus d’un pays continuera à gagner en pertinence. Que vous envisagiez la double nationalité pour vous-même ou pour vos enfants, il est essentiel d’en comprendre les avantages, les défis et les implications juridiques. Avec une planification minutieuse et une compréhension approfondie du processus, la double nationalité peut ouvrir la voie à un monde d’opportunités.

Questions fréquemment posées

Quels sont les pays qui autorisent la double nationalité ?

La double nationalité est autorisée dans des pays comme le Portugal, l’Espagne, Malte, l’Australie et la Dominique. N’oubliez pas que cette liste est susceptible d’être modifiée en fonction des mises à jour des politiques.

La double nationalité existe-t-elle en Afrique du Sud ?

Oui, vous pouvez avoir une double nationalité en Afrique du Sud, mais vous devez effectuer la rétention de la nationalité sud-africaine avant d’acquérir une autre nationalité pour éviter de perdre votre carte d’identité sud-africaine.

Qu’est-ce que la double nationalité ?

La double citoyenneté, ou double nationalité, est le fait d’être reconnu comme citoyen de deux pays à la fois. Cela permet aux individus de jouir des droits et des privilèges de la citoyenneté dans les deux pays.

Comment acquérir la double nationalité ?

Vous pouvez acquérir la double nationalité par le biais de processus tels que l’investissement. Le programme de citoyenneté par l’investissement comporte des exigences et des critères d’éligibilité spécifiques.

Retour en haut