Chypre annonce la mise à jour de la réglementation sur les visas dorés

Chypre a récemment apporté d’importantes modifications à son programme de visas dorés. Dans ce blog, nous discuterons des nouvelles réglementations et de leur impact sur les investisseurs potentiels et leurs familles.

Nouveaux règlements pour le programme chypriote de visas dorés

Vendredi, le ministère de l’intérieur de Chypre a déclaré que les changements apportés à son programme de résidence permanente des investisseurs (Golden Visa) seront mis en œuvre le 2 mai. Le Conseil des ministres chypriote a approuvé ces changements le 21 avril afin de renforcer le processus du programme et d’éliminer les vulnérabilités qui pourraient conduire à l’exploitation.

Vendredi, le ministère de l’intérieur de Chypre a déclaré que les changements apportés à son programme de résidence permanente des investisseurs (Golden Visa) seront mis en œuvre le 2 mai. Le Conseil des ministres chypriote a approuvé ces changements le 21 avril afin de renforcer le processus du programme et d’éliminer les vulnérabilités qui pourraient conduire à l’exploitation.

Bien que les critères d’investissement pour le programme de résidence permanente restent les mêmes, les conditions d’éligibilité et de renouvellement pour les personnes à charge ont été modifiées. Les trois principaux ajustements apportés aux conditions du programme sont les suivants :

  1. Exclusion des parents et beaux-parents en tant que personnes à chargeEn vertu des nouvelles règles, le champ des membres de la famille qui peuvent être considérés comme des personnes à charge aux côtés des demandeurs principaux a été réduit. Les parents et beaux-parents du demandeur principal et de son conjoint ne pourront plus être considérés comme des personnes à charge. Ils devront désormais remplir les conditions requises de manière indépendante en effectuant leurs propres investissements.
  2. Augmentation du revenu minimum requisLe revenu annuel minimum requis pour l’obtention du visa doré chypriote était précédemment fixé à 30 000 euros pour le demandeur principal, avec un supplément de 5 000 euros par personne à charge. La nouvelle réglementation porte ces chiffres à 50 000 euros pour le demandeur principal, 15 000 euros supplémentaires pour le conjoint et 10 000 euros par enfant à charge.
  3. Vérification annuelle des investissements et des niveaux de revenusLes demandeurs doivent désormais prouver chaque année qu’ils continuent à percevoir un revenu répondant aux exigences minimales basées sur la taille de la famille. En outre, les investisseurs doivent démontrer qu’ils ne se sont pas départis de l’actif d’investissement minimum de 300 000 euros qu’ils détenaient à l’origine. Le non-respect de ces exigences entraînera l’annulation de leur résidence et de celle des membres de leur famille, comme l’a indiqué le ministère.

Cette nouvelle réglementation n’aura pas d’incidence sur les personnes qui ont signé des contrats d’achat de propriété avec le Department of Lands and Surveys entre le 2 janvier 2023 et le 28 avril 2023. Les demandes de ces personnes seront traitées conformément à l’ancienne réglementation.

Remarque : le symbole € représente des euros.

Conclusion

La mise à jour de la réglementation relative au programme chypriote de visas dorés vise à garantir une procédure plus solide et plus transparente pour les investisseurs cherchant à obtenir une résidence permanente. Ces changements permettent de remédier aux faiblesses potentielles et démontrent l’engagement de Chypre à maintenir l’intégrité de ses programmes pour les investisseurs. Par conséquent, les nouveaux règlements seront probablement bénéfiques à la fois pour le pays et pour ses investisseurs à long terme.

Retour en haut