Le programme de citoyenneté par l’investissement de Saint-Kitts-et-Nevis, qui permet aux investisseurs internationaux d’obtenir la citoyenneté de l’île jumelle en investissant dans son économie, est depuis longtemps l’un des programmes les plus populaires et les plus reconnus au monde.

Les investisseurs potentiels doivent se tenir au courant des derniers développements au fur et à mesure que le programme est mis à jour et modifié.

Dans cet article de blog, nous vous donnons un aperçu des modifications apportées au programme de citoyenneté par l’investissement de Saint-Kitts-et-Nevis, y compris les révisions les plus récentes, l’offre à durée limitée, les modifications apportées aux frais, et bien plus encore.

Que vous envisagiez d’investir à Saint-Kitts-et-Nevis pour la première fois ou que vous suiviez l’évolution de la situation depuis des années, cet article vous apportera les connaissances nécessaires pour faire un choix éclairé.

Offre limitée dans le temps


Offre à durée limitée (du 1er janvier au 30 juin 2023)

Pendant cette offre limitée dans le temps, les investisseurs peuvent profiter d’une offre spéciale du SDI qui réduit la contribution d’investissement au FPS de 25 000 $. La contribution minimale au FPS varie en fonction du nombre de personnes à charge incluses dans la demande :

  • Candidat principal : 125 000
  • Candidat principal et conjoint : 150 000
  • Demandeur principal et deux personnes à charge : $170,000
  • Personnes à charge supplémentaires de moins de 18 ans : 10 000 $ chacune
  • Personnes à charge supplémentaires de plus de 18 ans : 25 000 $ chacune

En outre, les demandes de RCC soumises dans le cadre de l’OLT bénéficieront d’un délai de traitement plus court, ramené de 90 à 60 jours.


Après l’offre à durée limitée (à partir du 1er juillet 2023)

À partir du 1er juillet 2023, la contribution minimale au FPS sera ajustée. La cotisation minimale pour le demandeur principal et les personnes à charge incluses dans la demande sera la suivante :

  • Candidat principal : 150 000
  • Candidat principal et conjoint : 175 000
  • Demandeur principal et deux personnes à charge : $195,000

La contribution pour les autres membres supplémentaires de la famille inclus dans la demande ne changera pas.


Remplacement de l’AIO par l’PGIO pour les investissements dans le logement social

La catégorie d’investissement anciennement connue sous le nom d’Option d’investissement alternatif (OAI) et concernant l’investissement dans le logement social sera désormais remplacée par l’Option d’investissement dans le bien public (OIPB). Malgré ce changement, l’essence de l’investissement reste la même, avec une contribution minimale de 175 000 dollars pour l’investissement dans l’infrastructure sociale et le logement.

Les projets précédemment classés comme AIO perdront leur désignation dans les 45 jours suivant l’entrée en vigueur des nouvelles règles, mais les investisseurs et les promoteurs peuvent éviter cela en soumettant rapidement une demande au Conseil des gouverneurs.

Frais supplémentaires du gouvernement

Les investisseurs qui choisissent d’obtenir la citoyenneté par le biais d’une PGIO ou d’investissements immobiliers devront payer, en plus de la contribution obligatoire, des frais gouvernementaux supplémentaires pour l’introduction de leur demande et le traitement de la procédure de diligence raisonnable.

Voici le détail des frais :

Frais de dossier :

  • Candidat principal : 25 000
  • Conjoint : 15 000
  • Personne à charge de moins de 18 ans : 10 000
  • Personne à charge de plus de 18 ans : 15 000

Frais de dossier accélérés (traitement dans les 60 jours) :

  • Candidat principal : 45 000
  • Conjoint : 32 500
  • Personne à charge de moins de 18 ans : 22 500
  • Personne à charge de plus de 18 ans : 37 500

Frais de diligence raisonnable :

  • Candidat principal : 7 500
  • Personne à charge de plus de 16 ans : 4 000

Frais de traitement de la demande :

  • 250 $ par personne

Modifications apportées aux projets approuvés et au programme de RCC pour les promoteurs immobiliers et les propriétaires de biens immobiliers.

Les promoteurs immobiliers qui étaient auparavant désignés comme projets approuvés doivent maintenant demander au conseil d’administration de l’OPC de les désigner comme projets approuvés. Le montant minimum de l’investissement pour l’achat d’une part d’un centre de villégiature est toujours de 200 000 dollars, tandis que l’achat d’une maison individuelle privée nécessite 400 000 dollars.

En vertu de la désignation “Approved Projects”, la propriété ne peut être revendue dans les sept ans, ne peut être vendue à un autre demandeur de CBI et ne peut être convertie en appartements ou en condominiums.

Plusieurs candidats peuvent demander la citoyenneté par investissement à Saint-Kitts-et-Nevis en achetant ensemble une propriété en copropriété, mais chacun d’entre eux doit verser au moins 400 000 dollars à la SGF.

Les propriétaires de logements privés qui ont été précédemment désignés comme projets approuvés doivent demander au SDI de soumettre à nouveau leur candidature et de demander l’inclusion de leur bien dans la liste des projets approuvés.

Création d’un nouveau conseil d’administration et d’un nouveau comité technique du SDI

Le gouvernement a créé une nouvelle agence de régulation, appelée Conseil des gouverneurs du SDI, afin d’améliorer la transparence et la responsabilité du programme CBI. Les gouverneurs conseilleront le Premier ministre sur la gestion et le fonctionnement du SDI et surveilleront les politiques et le développement du programme.

En outre, un nouveau comité technique a été créé pour procéder à des vérifications approfondies des antécédents et à des contrôles ponctuels de tous les demandeurs de CBI, dans le but d’accroître l’efficacité et la précision du traitement des demandes tout en maintenant des règles strictes en matière de diligence raisonnable.

Ces changements visent à préserver l’intégrité du programme et à attirer davantage d’investisseurs de pays tiers.

Conclusion

En conclusion, les récents changements apportés au programme de citoyenneté par l’investissement à Saint-Kitts-et-Nevis visent à améliorer la transparence, la responsabilité et l’intégrité générale du programme. La réduction temporaire des frais dans le cadre de l’offre à durée limitée offre aux investisseurs une occasion unique de demander la citoyenneté à un coût réduit et dans un délai de traitement plus court.

Les promoteurs immobiliers et les propriétaires de biens immobiliers doivent se conformer à de nouvelles réglementations et demander au conseil d’administration de l’OPC une nouvelle désignation, et la catégorie AIO a été remplacée par la catégorie PGIO pour les investissements dans le logement social.

La création du conseil d’administration de l’OPC et du comité technique démontre l’engagement du gouvernement à maintenir l’intégrité du programme tout en attirant davantage d’investisseurs de pays tiers. Les investisseurs potentiels devraient prendre note de ces changements et de ces règlements afin de s’assurer que leur processus de candidature se déroule sans heurts.

Retour en haut